Non classé

Test : le livre photo Blurb

J’ai été récemment contacté par un labo proposant des livres photo en ligne, la société Blurb.
(Re)connue dans le monde de la photo professionnelle de par sa qualité impression et de finition, ce prestataire fait parti aujourd’hui des meilleurs dans le domaine des livres personnalisés.
L’an dernier, j’avais déjà commandé un livre (couverture rigide, papier standard) et tout s’était déjà bien passé, j’étais satisfait du résultat… C’est donc avec plaisir que j’ai accepté leur offre, à savoir un bon de 35€, contre un avis publié sur mon blog.
J’ai choisi de créer un livre regroupant une série de portraits d’agriculteurs de montagne, nommée « Prairies Fleuries : Des hommes, de l’herbe et des fleurs« , réalisée pour le Parc Naturel des Ballons des Vosges en 2012, pour avoir une trace de ce projet, un support à montrer à ceux qui n’ont pas pu voir l’expo.

I. LE LOGICIEL :
Pour confectionner mon livre, comme je n’avais pas beaucoup de temps devant moi, au lieu d’installer le logiciel du labo (que l’on télécharge en ligne puis installe sur son ordi), j’ai choisi d’utiliser le module de création de livre photo du logiciel Lightroom (Adobe) qui intègre directement les livres Blurb.

LightroomBlurb

Les +++ :
– rapidité d’exécution : en 20min à peine j’avais fini ma mise en page, en m’appuyant sur celles proposées
– on travaille directement dans lightroom, à l’onglet « Livres », on peut donc charger les photos en un clin d’œil, les modifier si besoin…
– possibilité d’utiliser ses propres typos (polices) pour le texte
– on peut copier/coller un style de mise en page pour l’utiliser sur une autre page
– on surveille le prix au fur et à mesure de l’avancement, il se met à jour selon les options choisies et le nombre de pages créées

Les — :
– quand j’ai voulu copier/coller le texte de chaque portrait, de Word à Lightroom directement, j’ai eu un soucis d’accents. Par contre, en passant par un intermédiaire, TextEdit (mac), le problème disparaît.

LightroomBlurb1

J’ai donc commandé un exemplaire du livre, en privilégiant la qualité du papier à la couverture cette fois-ci. J’ai choisi le modèle format paysage 20x25cm, avec une couverture souple, et du papier « Photo ProLine Pearl » (papier photo perlé).
Pour passer commande rien de plus simple, toujours dans Lightroom on clique en bas à droite « Envoyer le livre sur le serveur Blurb… », et on suit les instructions…
Un supplément de 5, 26€ permet d’avoir une version électronique du livre, un ebook. Comme Lightroom permet de générer un pdf du livre, je n’ai pas choisi cette option, je ne sais donc pas quel est le format de fichier généré.

II. LE LIVRE :
Il est arrivé dans les temps, dans une enveloppe cartonnée… un peu léger mais le livre est impeccable, le facteur a été soigneux ! Par contre, il faut être vigilent au déballage quand on commande un exemplaire avec une couverture souple, la carton est tellement bien collé qu’on risque de plier le livre en l’ouvrant !

Les +++ :
– les couvertures et pages sont de bonne qualité, le papier est très beau, sans être délicat (pas de traces de doigts qui restent)
– pas de problème d’alignement, tout est bien ordonné, conforme à ma mise en page
– la confection (reliure, collage…) est correctement réalisée, pas de soucis de décalage à ce niveau non plus
– la trame d’impression est très peu visible
– les couleurs sont bien respectées, pas de surprises entre le livre et mon écran (calibré)

DSCF7817

Les — :
– en toute honnêteté, je ne trouve aucun point négatif, le livre correspond en tous points à mes attentes !

DSCF7825

Dans l’ensemble, je suis très satisfait du résultat, le papier perlé est vraiment beaucoup mieux que lors de mon premier essai avec le labo. A mon avis, si on est limité en moyens, mieux vaut investir dans le papier au détriment d’une couverture rigide.  Mon livre a coûté 26, 03 € (HT, TVA 1,76€) + 5,99€ de frais de manutention et livraison, soit un total de 33, 78 €. Un peu cher pour un livre de 20 pages à la couverture souple, mais la qualité est bien là, et ça fait toujours plaisir de voir une série quitter son écran pour atterrir sur du si beau papier ! Ce test n’a donc fait que confirmer mon avis très positif sur ce labo, si dans l’avenir je souhaite à nouveau créer un livre photo je n’hésiterais pas !

Le flux RSS du blog change d’adresse

Vous pouvez suivre l’actualité de mon blog à cette adresse

Test impression de livre photo

J’ai reçu récemment un mail du site livre-photo.com qui me proposait un bon de 50 € afin de tester leurs produits et d’en faire un compte rendu sur mon blog.
N’ayant reçu aucune exigence quant à l’avis à donner, j’ai accepté leur deal…

I. LE LOGICIEL :
Pour confectionner son livre, un petit logiciel à installer sur son mac ou PC…

Les +++ :
– un mode assistant simple et efficace, pratique pour ceux qui n’auront pas le temps d’aligner les images page par page…
– on peut faire à peut près ce que l’on veut au niveau de la mise en page, les blocs d’images et de texte sont faciles à manipuler
– possibilité d’utiliser ses propres typos (polices) pour le texte
– on peut copier/coller un style de mise en page pour l’utiliser sur une autre page
– pour ceux qui le souhaitent, il est possible de recadrer, corriger les photos (couleur, luminosité, contraste, saturation…) et changer d’effet (noir et blanc, sépia…)
– la commande est rapide à faire, les fichier ont été transmis en 10 min à peine

Les — :
– pour aligner ses images, on est obligé de compter les petits carreaux de la grille du fond (qu’on peut afficher ou non) : on ne peut pas placer de repères, et le centre de la page n’est pas indiqué
– d’une sauvegarde à l’autre, des blocs de texte changent parfois (texte justifié à droite qui passe à gauche, change de couleur…), ce qui est très ennuyeux, par contre si on vérifie le tout juste avant de passer la commande, le livre livré sera comme à sa dernière visualisation.

Si on est exigent, la mise en page est plutôt longue et fastidieuse avec ce logiciel, mais tout à fait possible !
La prochaine fois, je pense utiliser un logiciel de mise en page approprié, puis simplement charger des images en pleine page.

J’ai commandé deux livres :
– un livre A4 format paysage couverture rigide, papier classique
– un livre A4 format portrait couverture souple, papier classique

II. LES LIVRES :
Ils sont arrivés dans les temps, dans une enveloppe cartonnée… un peu léger mais les deux livres sont impeccables, le facteur a été soigneux !

Les +++ :
– pas de problème d’alignement, tout est bien ordonné, conforme à ma mise en page
– les couvertures et pages sont de bonne qualité, le papier est nikel, rien à redire
– la confection (reliure, collage…) est correctement réalisée, pas de soucis de décalage pour les photos en double page.
– la trame d’impression est très peu visible

Les — :
– certaines photos ont une légère dominante verte ou cyan (seuls les professionnels s’en rendront compte)
– sur le livre cartonné, une image a été utilisée trois fois : pour la couverture et à l’intérieur en vignette et en grand format. Celle de la couverture est trop dense et avec une dominante rouge, en vignette elle est ok et en grand elle est légèrement plus dense avec une dominante cyan… Le fichier était évidemment le même au départ. Peut-être j’ai oublié d’enlever l’optimisation automatique sur certaines images dans le logiciel, mais pourtant à chaque nouvel ajout on nous demande si on veut appliquer ce choix à toutes les images, ce que j’ai toujours fait…
– pour le livre cartonné, dommage qu’on ne puisse pas apercevoir sur le logiciel la pliure du carton au niveau de la reliure, afin de la prendre en compte dans la mise en page de la couverture.

Dans l’ensemble, je suis assez satisfait du résultat, mise à part les petits soucis de chromie et de densité qui restent légers… La mise en page demande pas mal de temps (préparer les images, créer le livre, tout vérifier…) mais une fois qu’on a son « vrai » livre en main, le plaisir est bien présent !!

En voyage…

Demain matin je pars en Inde jusqu’au 15 mars, vous pouvez me contacter par mail, je tâcherai de consulter ma boîte régulièrement.

©2010

Aéroport d’Helsinki, juillet 2008

Être VISIBLE !

La profession de photographe indépendant m’oblige à sans cesse démarcher de nouveaux clients, par le biais d’Internet le plus souvent.
En plus de mon site et du blog, j’ai maintenant deux nouveaux outils à disposition pour mes prospections :

– une page sur MySpace, avec des photos sur le thème des arts et spectacles. La plupart des artistes du spectacle vivant utilisent MySpace pour créer leur réseau, c’est donc une bonne chose d’y figurer si je souhaite leur proposer mes services :
http://www.myspace.com/clichebf

– un compte Flickr, avec des reportages destinés aux rédactions d’organismes de presse ou pourquoi pas à la célèbre agence GettyImages qui a un partenariat avec Flickr.
http://www.flickr.com/photos/benoit_facchi/

Reste plus qu’à décrocher de nouvelles commandes/publications !

Précédent →