Gérard Didier

Didier
Gérard Didier, éleveur de vaches charolaises à Petitmagny
« Pendant 28 ans, j’ai été électromécanicien. À la retraite de mes parents, en 2004, je n’ai pas hésité une seconde pour reprendre leur exploitation. Économiquement, il n’était pas possible de continuer l’activité laitière, alors j’ai développé un élevage de vaches allaitantes charolaises. Depuis, j’ai repris plusieurs parcelles de petits agriculteurs qui ont arrêté leur activité et l’exploitation a doublé de surface. Le plus important est d’avoir une bonne qualité de fourrages sans passer par les compléments alimentaires comme le maïs ou le blé. Mes parcelles sont très morcelées. Je dois veiller à ce que la forêt ne prenne pas le dessus. Chaque hiver j’élague, je débroussaille, j’entretiens les ruisseaux, je fauche les plantes que les animaux ne mangent pas, comme les fougères ou les joncs. Pour préserver la biodiversité, j’ai opté pour un entretien mécanique ou manuel et je fertilise mes parcelles avec le fumier de l’exploitation. C’est important car je produis la totalité de l’alimentation de mes animaux. J’aime être avec mes animaux sans les contraintes du salarié. J’aime respecter le rythme de la nature sans la bousculer. »
Partager / Share :
  • Twitter
  • Google Bookmarks